Le sport ambigu

Tout sport est utile pour la santé. Personne ne discute cette affirmation parce qu’elle est bien prouvée dans de nombreuses études menées par des savants éminants des pays différents du monde entier. Mais combien y a-t-il d’études consacrées aux maux causés par toute sorte du sport? C’est surprenant mais ce type de recherche existe aussi, et l’une d’entre elles a récemment révélé que le cyclisme n’est pas utile pour les hommes.Si les savants ont prouvé un lien dangereux entre le cyclisme et quelques problèmes de santé que ce type d’activité physique peut provoquer, une question logique se pose – y a-t-il le danger du cyclisme si répandu dans le monde entier?

La gloire du cyclisme

Au cours de la dernière décennie le cyclisme est en plein essor dans le monde entier. En 2012 les cyclistes britanniques ont fait 1200 millions km plus qu’en 1993. Et environ 80% de cette distance ont été surmontés par les cyclistes masculins.

Le sport dangereux

Dans la revue d’Internet DailyMail on a parlé de l’étude unique qui a révélé le lien du cyclisme et du cancer de prostate. Les savants qui ont participé dans cette étude affirment que les résultats ont prouvé la plus forte probabilité du cancer de prostate chez les hommes d’âge moyen qui consacrent au moins neuf heures par semaine au cyclisme.

L’étude britannique qui a engagé 5200 cyclistes a été le premier projet de la recherche jamais réalisée pour étudier les effets du cyclisme sur la santé masculine. Dans cette étude les savants britanniques ont prouvé que les cyclistes d’âge moyen qui passent à vélo plus de neuf heures par semaine sont plus sensibles d’être attaqués par le cancer de la prostate. Au cours de la même recherhce une équipe de savants du College de l’Université de Londres (University College London) ont fait la conclusion qu’il n’y avait aucun lien entre le cyclisme et l’infertilité masculine. Ce lien n’est pas qu’un mythe pur.

Toutefois les données statistiques qui indiquent une association forte du cancer de prostate et du cyclisme peuvent aussi devenir une nouvelle source d’inquiétude pour les millions d’hommes qui passent régulièrement des heures à vélos en roulant beaucoup de kilomètres.

L’histoire du problème

Une fois dans l’histoire de la médecine ce sport a été associée avec le développement du cancer de testicules. Le fait bien connu – l’ancien cycliste Lance Armstrong a passé le traitement du cancer des testicules. Mais avant cet accident on n’a jamais parlé du lien entre le cyclisme et le cancer de prostate. Cependant aujourd’hui tout le monde est au courant de la pression sur la prostate pendnat la course à vélo qui peut provoquer le cancer de prostate.

Attention au vélo continu

Les savants affirment que la statistique rélévée pendant les recherches a été testée pendant une autre étude où 2000 participants âgés de plus de 50 ans ont été engagés. Les résultats prouvent que c’est le vélo continu qui augmente le risque du cancer de prostate.

Pour prévenir le danger

Comme les maladies de la prostate affectent la santé itime masculine les médecins proposent aux cyslistes de se servir du Lévitra pour prévenir les problèmes sexuels. Aujourd’hui le Lévitra est disponible en toute la France. On peut acheter le Lévitra en ligne via notre site sans ordonnance et à un très bon prix.